Notre gare de Rinxent vouée à disparaitre ?

#communiqué

Message initialement publié sur Facebook

Nous n'en savons rien pour l'instant, mais la réorganisation de la SNCF peut nous laisser craindre le pire. En effet, le nombre de dessertes pour notre gare serait tout simplement divisé par deux pour 2020.

Comment nos lycéens se rendront dans les meilleures conditions à Boulogne ou à Calais ? Comment les étudiants rejoindront les sites de l'Université du Littoral ? Comment celles et ceux, en activité ou à la recherche d'un emploi, mais qui ne sont pas véhiculés, pourront être sereins et arriver à l'heure sur leur lieu de travail ou d'entretien d'embauche ? Comment celles et ceux qui travaillent à Lille pourront être certains d'avoir leur correspondance en gare de Calais Fréthun ?

C'est tout le territoire de la Terre des 2 Caps (plus de 22.000 habitants) qui est impacté.

La Terre des 2 Caps, classé Grand Site de France, c'est également une zone touristique de renom : plus de 2 millions de touristes nous rendent visite tous les ans.

À l'heure où nous tentons de favoriser – à raison – les liaisons douces pour réduire au maximum l'usage de la voiture, la SNCF décide d'appauvrir les petites gares et les petites communes. À l'heure où nous devons prendre conscience des effets de la voiture sur la couche d'ozone, et favoriser le vélo, le train ou encore d'autres moyens de locomotion moins polluants, la SNCF semble nous dire de faire tout le contraire.

La Communauté de Communes de la Terre des 2 Caps a lancé une étude pour cette année 2019 à hauteur de 100.000€ pour analyser les possibilités autour de ce pôle gare : quelles nouvelles activités ? Quels modes de transport entre notre gare et la côte ? Quels nouveaux commerces ? Quels nouveaux logements ? Ces nouveaux projets, très importants pour nos petites communes, vont être fortement perturbés si la SNCF venait à mettre en pratique cette diminution du nombre de dessertes.

Avec mon équipe, nous ferons tout le nécessaire pour qu'un maximum d'arrêts perdurent en gare de Rinxent. C'est pourquoi je vais contacter le Président de la région Hauts-de-France pour solliciter rapidement un rendez-vous avec lui.

Votre maire, Nicolas Lœuillet