#edito

Samedi 28 Juillet 2018. Cette date restera pour très longtemps gravée dans la mémoire des Rinxentoises et des Rinxentois.

Samedi 28 juillet 2018, Liam, 8 ans, perdait la vie rue Jules Guesde. Ce drame, causé par une vitesse excessive et une consommation d’alcool au-delà du raisonnable, nous amène à nous interroger.

Quel discours tenir, quelle politique mener, quels aménagements réaliser, pour que plus jamais, nous n’ayons à être confrontés à une telle horreur ? Vendredi 17 août, Monsieur Penel, adjoint à l’urbanisme, a rencontré un architecte pour étudier ensemble les différentes possibilités d’aménagement de la rue Jules Guesde. À ce jour, nous attendons ses conclusions et propositions.

Enfin, j’appelle chacun d’entre nous à réfléchir aux risques liés à ce qu’il est convenu d’appeler la violence routière. Car dans ce cas, la solution ne peut venir que d’une prise de conscience collective. Aucun aménagement d’aucune sorte ne pourra en effet l’éviter.

Nous qui conduisons dans Rinxent, pensons à nos enfants.

Votre maire, 
Nicolas Lœuillet